top of page

Comment collaborer avec succès dans des projets decisionels externalisés

Dans l'environnement mondialisé d'aujourd'hui, l'externalisation des services IT est de plus en plus populaire, en particulier pour les projets de Business Intelligence (BI) et de d'Intelligence Artificielle (AI). Les projets nearshore et offshore sont devenus la norme pour les entreprises qui souhaitent réduire les coûts, augmenter l'efficacité et accéder à un plus grand bassin de talents. Cependant, la gestion de tels projets peut être une tâche complexe qui nécessite une planification, une communication et une exécution soigneuses. Dans cet article, nous discuterons des clés d'un projet d'externalisation nearshore ou offshore réussi en BI et IA.



1. Definir des objectifs clairs

La première clé d'un projet réussi de BI et d'IA est d'avoir des objectifs et des attentes clairs. Définissez les objectifs, le périmètre, le calendrier et le budget de votre projet à l'avance. Cela vous aidera à communiquer clairement les attentes a votre partenaire et à vous assurer qu'il comprend bien vos besoins. Assurez-vous que votre partenaire est conscient des enjeux de votre projet et qu'il peut fournir le résultat souhaité.


2. Sélectionner le bon partenaire

Cela peut paraitre évident, mais il bon de rappeler que la sélection du bon partenaire est cruciale pour le succès de votre projet. Lors du processus de sélection, assurez vous de son expérience, de son expertise et de la disponibilité des ressources. Vérifiez qu'il a l'expérience de livraison de projets similaires et assurez-vous qu'il dispose des compétences techniques et métier et les outils nécessaires. Tenez également compte de la localisation du partenaire, du fuseau horaire et de la maîtrise de la langue qui sera utilisé durant le projet, car cela peut affecter la communication et la collaboration.


3. Une Communication efficace

Une communication efficace est la base de tout projet réussi, surtout lorsqu'on travaille avec une équipe à distance. Établissez un plan de communication qui définit la fréquence ainsi que les outils de communication qui seront utilisés durant le projet. Établissez des canaux et des protocoles de communication clairs qui garantissent des réponses rapides et évitent les malentendus. Durant les horaires ouvrés commun, privilégiez les outils de collaboration qui permettent une communication en temps réel, tels que la visioconférence et la messagerie instantanée. Pour le reste, utilisez un logiciel de gestion de tâches.




4. Une gestion de projet solide

Une gestion de projet solide est essentielle pour maintenir le projet sur la bonne voie et dans les limites du budget. Désignez un chef de projet dédié qui est responsable de la coordination du projet et de la communication avec le partenaire et l'équipe interne. Assurez-vous que le chef de projet dispose de l'autorité et des ressources nécessaires pour gérer le projet efficacement. Utilisez des outils de gestion de projet qui permettent de suivre l'avancement du projet, le suivi des problèmes et les milestones.


5. S'adapter aux différences culturelles

Soyez conscient des différences culturelles entre votre organisation et le partenaire, et prenez les mesures nécessaires pour combler les éventuels "écarts". Comprenez les nuances culturelles, les valeurs et le style de l'équipe du partenaire. Par exemple, si vous collaborez avec un partenaire dans un pays musulman, évitez d'organiser une réunion pendant l'heure de la prière du vendredi. Cela aidera à établir de meilleures relations et favorisera un environnement de travail collaboratif et productif.


6. Assurance qualité et tests

L'assurance qualité et les tests sont essentiels pour garantir que le projet a atteint les résultats souhaités. Établissez des normes de qualité et des procédures de test que le partenaire doit suivre. Assurez-vous que les tests sont complets et couvrent bien tous les aspects du projet, y compris les tests fonctionnels et non fonctionnels, les tests de performance, les tests de sécurité et les tests d'acceptation par l'utilisateur (UAT).




7. Gestion des risques

La gestion des risques est une partie essentielle quelque soit le projet, et les projets d'externalisation n'en font pas exception. Identifiez à l'avance les risques potentiels et leur impact sur le projet, et élaborez un plan de gestion des risques. Surveillez et évaluez régulièrement les risques, et prenez des mesures correctives pour les atténuer.



En suivant ces clés, votre enterprise peut beneficier des avantages de l'externalisation, tels que la réduction des coûts, une flexibilite accrue et l'accès à un plus grand bassin de talents tout en réduisant les risques.


Chez BI Solusi, une entreprise de conseil technologique expérimentée en BI et IA, nous comprenons les subtilités de l'externalisation et pouvons vous aider à réussir dans vos projets nearshore ou offshore. Grâce à notre expertise en gestion d'équipes à distance, en assurance qualité et en gestion de projet, de nombreuses sociétés nous ont déjà fait confiance dans leur projet d'externalisation. Contactez-nous aujourd'hui pour en savoir plus sur la façon dont nous pouvons vous aider à réussir le votre.

Comments


bottom of page